Les sons du Cosmophone


Sous sa forme muséophonique, le Cosmophone associe des sons au passage des particules cosmiques. Ces sons ont pour but de restituer le caractère physique du phénomène sous une forme perceptive. Les caractères physiques mis en exergue par les sons du cosmophone doivent permettre la construction d'une image mentale des phénomènes qui soit aussi réaliste que possible.

Bien que l'ambiance sonore du Cosmophone ne puisse pas être reproduite sur un système d'écoute stéréophonique traditionnel, l'accès aux liens suivants permet de mieux comprendre et écouter comment un son préalablement enregistré peut ètre transformé jusqu'à donner la sensation d'une source mobile satisfaisant les contraintes suivantes:

  1. Immersion sonore tridimensionnelle
  2. Rendu perceptif de trajectoires rectilignes
  3. Orientation Haut/Bas des trajectoires des particules
  4. Sensation de vitesse et de dynamique
  5. Sensation de trajectoires infinies

Note: Les exemples sonores présentés ne peuvent faire l'objet d'une utilisation autre que privée à moins d'un accord explicite des concepteurs. Pour tous renseignements contacter : R. Kronland-Martinet

Pour le Cosmophone installé à la Cité des Sciences et de l'Industrie, les sons utilisés ont été construits à partir de signaux synthétiques traités pour répondre à ces mêmes contraintes. Des effets sonores différents ont été utilisés suivant le type d'événement:

Son associé au passage d'un muon

Son associé au passage d'une gerbe électromagnétique

L'ambiance globale est constituée d'une musique de fond sur laquelle se déploient les événements cosmiques:

``Cosmophonie'' de Richard Kronland-Martinet

Extrait enregistré dans le Cosmophone de la Cité des Sciences et de l'Industrie

De multiples variations peuvent être obtenues en modifiant les sons liés aux événements cosmiques. Une version utilisant des sons feutrés pour les muons et des sons de vagues pour les gerbes électromagnétiques a été conçue pour le cinquantième anniversaire du CERN à Genève:

Extrait enregistré dans le Cosmophone au CERN

L'utilisation musicale et artistique du Cosmophone constitue une voie originale d'association Art et Sciences. La compagnie Ubris Studio basée à Marseille a pour objectif de promouvoir cet aspect. Un oeuvre musicale (Stars Peace 2), composée par J. Diennet, a été présentée lors du cinquantième anniversaire du CERN Genève:

``Stars Peace 2'' de J. Diennet présentée au CERN

Pour tous renseignements complémentaires relatifs à la génération des sons, vous pouvez contacter :


David Calvet

2005-09-15